Communiqué

COMMUNIQUE
Devant l’échec des luttes éparses, et le constat du glissement à droite des partis de la gauche gouvernementale, de nombreux citoyens, membres d’associations, et militants de différents courants de gauche se sont réunis samedi 21 novembre à Schaffhouse pour lancer un mouvement destiné à rassembler en son sein l’ensemble des groupes et partis de gauche en Suisse.

L’assemblée, forte de plus de deux cents personnes, a validé le nom de « La Gauche – Alternative Linke – La Sinistra » pour désigner ce mouvement qui souhaite se différencier des partis existants. Favorisant les adhésions individuelles et autorisant la double appartenance, son objectif n’est clairement pas de diviser une fois de plus la gauche, mais bien de lui permettre se retrouver dans un mouvement avec droit de tendance.

Des collectifs régionaux unitaires constitués peuvent demander à former des entités politiques de « La Gauche – Alternative Linke – La Sinistra », pour autant qu’il n’existe pas d’autres entités à gauche de la gauche dans leur régions/cantons. Dans le cas où il existe d’autre forces de gauche, c’est le collectif national qui rencontrera ces différentes tendances et mesurera les possibilités d’association dans l’optique de faire progresser les idées éco-socialistes et anticapitalistes sans diviser davantage les groupes de lutte.

Les militants présents ont également nommé un Collectif, dont la tâche sera d’organiser le prochain congrès national le 29 mai prochain, et d’y proposer un programme issu des discussions et des propositions déjà abordées à la journée de fondation. Ce Collectif permet 4 représentant-e-s cantonaux tournant-e-s, chaque canton ayant droit à deux voix, il comprend actuellement les personnes suivantes :

(AG) Riss Nora, (BE) Charpié Frédéric, (BE) Trunz Christian, (GE) Brandon Javier, (GE) Da Silva Filipe, (GE) Senaud Cendrine, (GE) Thion Guillaume, (JU) Brahier Clovis, (NE) Torun Tülay, (NE) Turtschi Nicolas, (SH) Keller Florian, (SH) Krause José, (TI) Galli Giovanni, (VD) Blanc Jean-Baptiste, (VD) Buclin Hadrien, (VD) Sansonnens Julien, (VS) Cottagnoud Olivier, (ZH) Joss Ernst, (ZH) Scherr Niklaus, (ZH) Maino Antonia.

Basé sur les principes de l’autogestion, sans représentants officiels, ce Collectif n’entend pas seulement proposer une autre politique, mais également une autre manière de faire de la politique. A court terme, le Collectif aura notamment pour tâche prioritaire de rencontrer toutes les forces éco-socialistes et anticapitalistes de Suisse, en vue d’établir un plan d’action commun, qu’il s’agisse d’organisations, de partis de gauche ou de syndicats.

Dans sa première déclaration officielle, « La Gauche – Alternative Linke – La Sinistra » a exprimé sa solidarité avec les étudiants en lutte contre la marchandisation de l’éducation, et donné rendez-vous à toutes les forces progressistes du pays le 29 mai 2010, date de son prochain congrès national, qui se tiendra à Lausanne.