CP: Opération Transparence ou coup de balai

(Embargo 11 juillet 2014, 09h)

Les Valaisans en ont assez des scandales à répétition. La Gauche (Valaisanne Alternative) a décidé de mener une action pour la transparence du financement des campagnes électorales et est prête à donner un coup de balai aux politiciens achetés.

Le financement opaque des campagnes électorales est une gangrène pour la démocratie. Il est temps de nettoyer les écuries d’Augias. Les politiciens sont souvent les marionnettes de tireurs de ficelles, et les Valaisans sont en droit de connaître qui tient la ficelle à l’autre bout.

Les membres du Conseil d’Etat étant à la fois les politiciens les plus puissants et ceux qui sont le plus sous les feux des projecteurs à scandales, nous allons commencer par eux. En effet, les médias ont suffisamment relaté les « liens » (terme utilisé sciemment) économiques de Maurice Tornay avec Dominique Giroud, et ceux de Jean-Michel Cina avec la famille Mathier. Il reste les 3 autres Conseillers d’Etat dont on ne sait pas encore s’ils ont des fils à la patte. Jusqu’à preuve du contraire, il est légitime de soupçonner que tous les conseillers d’état ont eu leurs campagnes électorales financées par des lobbys économiques. Tant qu’une transparence totale n’est pas de mise, la suspicion pèse sur l’ensemble du monde politique. C’est pourquoi nous exigeons, pour la crédibilité de tout le système politique valaisan, que les membres du Conseil d’Etat dévoilent publiquement, d’une manière complète et transparente, les montants reçus lors de toutes leurs campagnes au Conseil d’Etat. En détail cela signifie :

  • Montant total de leur campagne
  • Lister tous les montants de plus de 20’000.-

Nous leur accordons un délai jusqu’au 31 octobre 2014, ensuite La Gauche (Valaisanne Alternative) organisera des actions populaires symboliques « Coup de balai » devant leur domicile.

La Gauche (Valaisanne Alternative), le 11 juillet 2014
Renseignements : Olivier Cottagnoud, coordinateur La Gauche. 079.202.78.38