CP Votations fédérales 9 février

Votations fédérales :

Initiative sur l’immigration de masse : L’acceptation de cette initiative place aujourd’hui la Suisse en position très difficile, car les négociations avec l’UE seront difficiles. Ce OUI est une mauvaise nouvelle pour TOUS  les travailleurs. L’UDC, qui a constamment combattu les mesures d’accompagnement pour protéger les travailleurs des effets pervers induits par la libre circulation des personnes, est aujourd’hui celle qui cueille les fruits de ce manque de protection, et cette droite xénophobe a aussi gagné les voix d’une classe ouvrière qui se détourne de la politique menée par la gauche institutionnelle et celle des grandes centrales syndicales europhiles. A la veille des élections européennes, la Suisse donne aussi un bien mauvais signal à ceux qui luttent contre les partis d’extrême droite. Certains «associés» du OUI, partis bourgeois, doivent aussi faire profil bas, eux qui ne soutiennent jamais les travailleurs et les locataires sous la Coupole fédérale.

Initiative sur le financement de l’avortement : Nous nous réjouissons de ce bon résultat, et surtout en observant que nos affirmations étaient fondées quand au fait que les initiants s’attaquaient bien à l’avortement par le biais de cette initiative. Dans la défaite, le président de l’association «choisir la vie» Olivier Dehaut se lâche, et ses propos font froid dans le dos. Il dit à la TSR ses regrets que nous soyons « entrés dans une culture de mort »  (Sic !). Pour nous, tout ceci participe à un phénomène général de désirs jusqu’ici inavoués ou bien plus timides de retour à l’âge de pierre, que La Gauche va continuer de combattre avec détermination.

Initiative sur le financement et l’aménagement de l’infrastructure ferroviaire : L’acceptation de cette initiative est une bonne nouvelle, car ceci va permettre de développer des moyens de transports plus écologiques, bien que pour La Gauche il faut encore se pencher très sérieusement sur le prix des transports publics, et continuer de viser la gratuité de ces derniers. Il s’agirait maintenant aussi de viser un véritable tournant écologique, et d’investir dans la recherche, car ce secteur est aussi à terme un vecteur d’emplois important

Votation cantonale :

La section de Zurich à toujours le vent dans le dos : Aujourd’hui, lors des élections communales de la ville de Zurich, la section Alternative Linke passe de 5 à 8 sièges et conserve son siège au conseil municipal. La Gauche se félicite de ce résultat, et remercie encore les camarades zurichois pour leur investissement dans la préparation du passage dans les urnes de notre initiative fédérale demandant la suppression des forfaits fiscaux.

 

 

Réd : Frédéric Charpié –  Secrétaire national