Mess. de soutien

MESSAGE DE JEAN ZIEGLER

Chères et chers camarades,

Samedi 29 mai 2010, hélas, je serai dans le Sahel, en mission pour l’ONU, et ne pourrai participer à notre assemblée.

Je vous prie de bien vouloir m’excuser. Recevez mes pensées d’amitié et de solidarité. La construction d’une gauche unie, combative, intelligente, radicalement critique de l’ordre cannibale et capitaliste du monde, est une exigence de la raison. Surtout en suisse. Karl Marx dit : « Le révolutionnaire doit être capable d’entendre pousser l’herbe ».

L’attente des travailleurs, travailleuses de Suisse est grande. La conscience collective, imperceptiblement, change. L’herbe pousse. Le changement révolutionnaire des structures économiques, sociales, politiques de notre pays constitue désormais un projet concret, réaliste.

Fraternellement,

Jean Ziegler

MESSAGE DE FRANCO CAVALLI

J’aurais bien aimé être aujourd’hui avec vous, mais à cause d’un autre engagement je n’y arrive pas. J’ai suivi avec beaucoup d’intérêt tout le procès de formation de « La Gauche ». Je crois que vous êtes sur la bonne voie pour arriver à créer un important mouvement politico-social pour notre pays. Ce nouveau mouvement doit continuer à réussir à éviter le dogmatisme groupusculaire et doit pouvoir fonctionner comme un aiguillon pour pousser le PS dans un plus claire ancrage à gauche. La plateforme politique que vous avez prévue est excellente et sûrement servira a donner un grand élan à ce nouveau mouvement.
Je vous souhaite un bon travail et j’espère pouvoir être avec vous la prochaine fois.
Franco Cavalli, ancien conseiller national PS (TI), médecin

MESSAGE DE MARIANNE HUGUENIN

Je ne pourrai être des vôtres à Schaffhouse, mais je voulais vous souhaiter toute bonne chance. Et redire la nécessité d’une force créatrice et unitaire à gauche de la gauche. Une force qui doit à mon avis rester patiente, tranquille, rassembleuse, sûre qu’à terme, sans vouloir à tout prix et trop vite casser les partis existants, ce qui ne mènera qu’à une nouvelle division, elle réunira les forces et réussira son pari. Je vous souhaite un tout bon travail à Schaffhouse !
Marianne Huguenin, Maire de Renens (VD)

MESSAGE DE MARC VUILLEUMIER

Dans l’impossibilité d’être parmi vous aujourd’hui, j’aimerais apporter mon soutien à la création d’un mouvement regroupant le plus de forces possibles pour défendre les valeurs de la gauche que sont la solidarité, la proximité et l’égalité des chances entre autres. Le récent exemple genevois montre l’absurdité de la division. Je vous souhaite de fructueuses réflexions et me réjouis d’en prendre connaissance. Salutations à toutes et à tous.
Marc Vuilleumier, Municipal, Lausanne

MESSAGE DE JEROME MEIZOZ

Je ne pourrai malheureusement être des vôtres samedi mais j’approuve votre tentative de fédérer les forces de gauche dignes de ce nom, et la clarté provocante de vos Propositions, qui ont le mérite de pousser au débat. Je vous souhaite plein succès pour lancer, tous ensemble, des idées décisives quant à l’avenir du pays. Dans l’oligarchie libérale qui règne, nous sommes étouffés par une idéologie de la spéculation, de la peur entretenue et de l’individualisme, qui ignore délibérément les intérêts des plus humiliés, tout en profitant largement d’eux. Le mouvement politique ou social qui mettra fin à ce scandaleux état de choses, et cela est possible, aura accompli un acte historique de grande portée. Avec mes encouragements.

Jérôme Meizoz, écrivain, Lausanne

MESSAGE DE FRANCIS REUSSER

Suis des vôtres, d’une manière ou d’une autre.
Francis Reusser, cinéaste (VD)

MESSAGE DE OLIVIER PAVILLON

Je ne serai pas parmi vous le 21 novembre à Schaffhouse, mais je soutiens votre initiative, suis d’accord dans les grandes lignes avec votre programme revendicatif et souhaite que la fondation de La Gauche au niveau national puisse se réaliser en cette fin 2009 !
Olivier Pavillon, ancien conservateur de musée (VD)

MESSAGE DE MOUSSE BOULANGER

J’espère pouvoir lire prochainement que LA GAUCHE est née en Suisse. Ce serait magnifique. Alors bonne chance ! Malheureusement je n’aurai pas la joie de me déplacer, mon grand âge me maintient à la maison ! Bonne chance !
Mousse Boulanger, écrivaine, Mézières (VD)